La Villa Madeleine a hébergé deux mois successivement les artistes du duo -Y-, pour finaliser les oeuvres du projet  Sourcière.
Le duo -Y- a mené une expérience singulière du Pays basque au Béarn, à partir des traces émotionnelles liées aux sorcières de 1609.
Cette expérience s’est appuyée sur la pratique de la rhabdomancie, un mode de divination à l’aide de baguettes, utilisée notamment dans la recherche des sources, des trésors ou des mines.


Une restitution aura lieu au centre d’art Imatge-Image à Orthez du 18 au 25 septembre. Le duo -Y- souhaite ici partager avec les visiteurs une approche spirituelle rappelant cette forme culturelle active bien que tenue dans une grande discrétion.


Le projet Sourcière est réalisé en collaboration avec l’association la réciproque, la manufacture des gantiers de Saint-Junien, avec les artisanes d’art Clémentine Brandibas, brodeuse, et Muriel Nisse, perruquière, le compositeur Ramón Del Buey et le restaurateur de cors Simon Michot.
Il est produit par l’association COOP avec le soutien du Ministère de la Culture – DRAC Nouvelle-Aquitaine, de la région Nouvelle-Aquitaine, du département des Pyrénées-Atlantiques et de la Communauté de communes Porte Océane du Limousin.