jeudi 8 décembre 2011

RIPOLIN, RIPOLINADE

une exposition de Olivier Paulin,












Le mur de toutes les mythologies


Le secret derrière la porte
Neurone
Happy birthday
G Miké une neurone
Larme de verre
I have no friend
Hollywood fontana
Vanité vintage
Haut les mains
Psychose


Le mur de l'art contemporain


Troublant
Freud
Bulle autonome
Viva perav
Et in Euskadi ego




LACANSISTANCE Z2
AUTOMARKETING OLD SCHOOL
ACAPELA sous l’eau en apnée, 
Personne ne voyait de quoi il parlait.
L’ANTIPATHICOTHERAPIE.
LA POULE AUX CACAS D’OR.
LA PALINCHINE
LA PALE CHIMIE
POLICHINELLE
FORZA BURDIGALA
VON PERAV
BORDEAUX TE QUIERO
PERAVPROD a renoncé à la démocratie.
Ils sont partis, 
Avec un satellite en shit.
LE CENSUREUR, UN USURPATEUR, LE DICTATEUR, UNUSURPATEUR, 
NARCISSIQUE, INVENDABLE & CENSURATEUR.
  • Toi je te connais et je t’aime pas.
  • Et moi je te connais pas ?
Une gratuité politiquement construite. 
C’est de l’art pas du voyourisme.
Elle attend que je me dégrise.
Tu me fontanaras-ça ! 
La fente est dans le domaine public.
FONTANA – VENTANA
LA LEZARDE
D’AUDE IDEES
D’AUDE D’AUDACES
LES CRANANISTES
PERAVPROD
CRAVANPROD
LES CRANEURS
LIBIDA & ALI BIDO fume un bédo.
Libido n’a plus sommeil, pieuse situation.
Libido a une érection interminable, 
Il gagne le gros lot, une douche froide.
L’art de faire passer les choses par des intestins.
Rembourse-moi après je deviendrai monsieur Irma. Colérique et capricieux.
La gallery c’est fini, le musée d’opposition est ouvert. 
Cassé l’art en deux. Le jardin des dingues. 
Des têtes de mort qui mange des pac-mans.
Pourfendeur - drogue = dépression – le flot.
Les artistes, la récompense, la création.
L’amour, le sexe la tendresse.
GRIPPE A TOI
La banquise,
La banqueroute,
Les banquistes,
Les bonimenteurs,
La déconfiture,
Le barratin.
Dans cette tragédie, les tableaux pourris ne servent à rien.
Du POP EXPRESSIONISME
Du POP CONCEPTUEL
Du POP RAVAGEUR.
Les artistes sont capitalistes.
Un peintre qui peint mal est bohémien, un vaurien.
L’ARTISTE EST LE LARBIN (en attente de jugement)
Vous connaissez la nature du café de la bière et des beuz.
- A la caféine, aux beuz et à la bière.
POPO HAS BEEN
POPO ART
POPO TOUCH
Activité, émancipation, la peur du vide.
Autrui = charité
Pas de travail = chômage, alcool, télé.
Vivre de façon insatisfaisante,
Subvention masquée,
Le temps non travaillé,
Je n’ai pas assez d’argent,
L’Etat complète relativement.
La souffrance au travail,
Le conflit, la violence, la décroissance, 
Le mendiant, la lutte des classes.
Le harcèlement pour exclure,
La démotivation au travail.
Emploi d’accompagnement, la domesticité.
Le service à la personne.
Recruter, attente.
Se mettre à son compte.
La comparaison internationale.
Tradition, trahison.
Le salarié n’a pas le choix.
L’apothéose de l’homme d’affaire.
Résistance, citoyen, amis.
La fabrique de l’humain.
Sans travail ! Sans moi !
Qui suis-je ?
La normalisation.
Les meilleurs.
Perav immobility,
Transforme vos œuvres en momies.
L’art total de la rédemption.
Polimystique et art modeste,
Pied de nez optimistique.
Je m’entends penser ! Pitié !
Avoir une éthiquette,
Un côté noir, un côté pop.
Pop expressionniste conceptuel.
Mémoires de pérav.
Pérav 3°génération, degré d’anonymie.
Vanité, calamité, péravité.
Paulin polémiste,
Pérav questeur.
Un motif qui mène au leimotiv.
Chercher l’œuvre dans le geste.
Casser l’octave, la coquette.
Le murmure de la parole sans texte.
Des arguments chocs.
Pérav zombies : radis qualité.
Manzoni et l’huître, l’huître et la flaque.
Du cristal et un taureau, 
Le doigt et un diamant,
Le poteau des potences, 
Art et connerie.
Elevé dans l’ombre de la lumière,
Un anti-musée,
La feuille et le chou.
Un pin parasol et une pin-up.
Drunk et pourrit,
Prunk et nanti.
C’est quoi pour vous une insulte, et un musée?
Vivre la mythologie c’est mytho?
Arbitraire my space.
Ecrivain pourrit. 
L’insulte! C’est comme du velours.
Œuvre complète et inachevée par la mort et l’alcool.
Le poème de la mort.
Une parodie de l’art contemporain,
SANS TITRE
STILL LIFE
Un endroit qui offre une détente,
Une oasis dans un pré.
New Delhi zombi.
Insoumise mascarade,
Râtelier pérav.
Vanité vintage,
Vahiné garage,
Un livre de chantier,
Les mémoires d’un ouvrier au beurre,
Les quatre saisons par les musiciens de rue.
Je voulais aller pisser une merde chez pérav.
Il y a un facteur pérav ?
Un satellite en shit en trompe l’œil.
Palynologue. Pauline.
Du concentré de chez pourrav.
Superpourrav.
Quand on n’a pas le temps d’être un boucher.
Kasimir schwartz.
Monsieur frustration.
Boat pérav.
Pérav ça sent l’ail, l’utopie autant que l’hérésie.
Mérimée des rencontres enthousiastes,
Repartir dans la profondeur désinvolte.
Arte, poéravisation,
Fakir pérav, lococamion pérav.
Tout ce qui est fait est de moins à faire.
Mettre de l’humilité dans mon café.
Etat de tout en totem, de la poésie, du persil.
Une retrouvation, péravement vautre,
Catastrophe naturelle, lestée de marbre,
Précarien, pérav, freeters,
La sociologie du précarien,
Physionomie en miette.
Bordeaux, une pute, un putch, 
Le déclic, Ich liebe dich,
Burlesquement votre serviteur pérav,
PEARL HARPROD
Yéti pérav,
Paulin Von Pérav,
Entrechevautre, entrecôte,
Quatre aspirines dans ton bain.
Après la rédemption,
Un pêché, la pêche et la patate.
Mieux vaut être mort né
Que borné.
Perav records
Dead or alive records
LacansistanZ 2
Fontana c’est naze
Fontanaz ventanas
Tombe l’attrape,
Happé, taupe-là records,
Top à l’endroit,
Taupe à l’envers,
Hip hop, tip top,
Tape en douze!
Ce n’est pas un éclair de génie,
C’est un éclair au café.
C’est un comble,
Une catacombe.
ONLY BIBLE
L’horizon n’est pas si facile,
Là-bas c’est encore plus loin.
Go Looch, god looch, good luck.
Paulin et sa peinture,
Pérav’prod et sa micro économie.
L’artiste est le (un) magasin.
L’autonomie, la production et l’économie
Une bonne ripolinade avec Dark Vador et Elvis.
Les voleurs de la Joconde,
Du Pop Gore Basque avec le drapeau
Le rouge, le peuple basque,
Le vert la croix de St André,
La croix blanche chrétienne,
La loi de Dieu prime sur tout le reste.
Une ripolinade, une ripolinure,
Dans l’engrenage, dans l’engajure,
Un nuisible, un silure dans l’Adour.
De l’art de zombie,
Du pérav mort né,
Enrhumé, sans cerveau.
Donner de l’émotion à un zombie,
En mauvaise santé mais vivant, avec additif.
Voilà! Voici Pérav.
STILL ALIVE or STILL LIFE
CARLOS AND THE POTATOES
Elever un zombie, l’éduquer.
LES INTOUCHABLES
UNUNTUCHABLES
- T’as mal où ? Au cul ?
- Non au cou. 
T’es un peu casse-couilles.
Les poils, un sujet sensible.
ORANGINO,
La boisson des machos, 
La bouteille à la con.
INDIGNÉ
Je reprends possession de mon T 
Et de ma personnalité
DIGNITÉ.
J’ai un cœur d’or,
C’est un cure dent.
Mieux vaut cochon qui s’enlaidit,
Que cochon qui sent des pieds.
La faune aphone.
Je suis plus rock que belle.
Tu n’aimes que toi.
Non j’aime la glace.
Je n’ai pas le gabarit
Pour me bagarrer.
C’est pas que je fume dix fois plus vite que mon ombre,
C’est que je suis dix fois plus con qu’elle, mon ombre.
BIZZ, BUZZ, BEAUX-ARTS.
Raccroche Buzz, je bozz,
Je fais du bizz avec toi.
Comme d’hab’il a tout oublié,
Il s’est dispersé, faut tout recommencer.
Notre pote on l’a pas laissé s’inscrustacé.
Ta gueule. L’art me ment.
Quatre neurones.
Accablé acapela
Je picole,
J’te pique Paul,
Palpe cette pulpe Paul,
C’est de l’hérésie Paul,
Pas de l’épaule.
Larry Gaul.
N’a pas de but.
Le pays Basque ne s’est pas fait en six jours,
Ni en sept couches.
Richard Ognard
Huissier de Justice.
La théorie du Gino, l’oran outang,
Le Gino d’Oran qui ragasse les filles et les garçons.
Paulin & Pauliňha.
Boudin & Bonita.
Chameau lib’
Cerveau lib’,
Vous n’avez rien dans le crâne pendant dix minutes
La bolchevie.
LA BOLCHEVIDA.
Ma bite et mes pinceaux.
Il écoute rien mais il entend tout.
Contrebande moi ça.
Souvenir de vacances.
RIPOLINADER
Allo Win ? T’es où ?
Au téléphone.
Comment va la famille. Et ta fille, cool ?
Non à l’école.
C’est un boulet, c’est un taboulet.
Allo docteur, j’ai la ratatouille et de la rouille,
On me l’a donné. 
Sarah bande oline : fille ou garçon.
Yolande Rover.
L’art a trouvé son maître.
Dompteur d’art.
Visionnaire et millionnaire.
IL t’a tout toyer.
Shopping Chopin.
Une péravoscopie,
Une bandera.